VIVRE ENSEMBLE

A. EDUCATION / VIE SCOLAIRE :

 1. Crèche et halte-garderie (Sucre D’Orge), de 3 mois à 6 ans de 7h30 à 18h30

Actuellement, il y a 50 places d’accueil régulier (crèche) et 10 places d’accueil occasionnel (halte-garderie). Ce n’est pas assez pour la population actuelle de jeunes enfants à Douvaine, et surtout pour le futur, car selon les statistiques, on peut s’attendre à un accroissement de la population jusqu’à 7500 habitants à Douvaine à l’horizon 2030.

Il semble donc nécessaire d’envisager la création d’une nouvelle crèche ou une extension de celle-ci (Refus de 15-20 familles par an). Concernant les locaux actuels, il manque des bureaux administratifs et la salle de pause est très exiguë.

Question : Faut-il modifier les horaires de la crèche et de la halte-garderie ? Faut-il étendre les horaires jusqu’à 19h ?

 2. RAM (Relais Assistants Maternels) :

– Les jeudis de 8h45 à 11h30 à la maison de l’enfance : temps accueil collectif autour de différentes activités pour les enfants et pour les assistants

– Les mercredis de 13h30 à 17h30 à la mairie : accueil des parents afin de leur apporter une aide dans la recherche d’un assistant ou assistante maternel, ainsi que des informations administratives pour leur rôle d’employeur

Question : Faut-il modifier ces horaires ? faut-il proposer un service de rendez-vous ?

3. Ecoles maternelles et primaires :

Nous proposons une intervention gratuite de personnes compétentes en milieu scolaire adaptée selon les classes avec l’accord du corps enseignant concernant les thèmes suivants :

– Respect de la nature et éveil à l’écologie. A développer : Contrat « rivière » avec l’Agglo (jardin potager)
– Mise en place d’ une journée de sensibilisation à l’école primaire et/ou collège sur le recyclage des déchets et compostage (intervenir auprès de l’Aglo)
– Information concernant le harcèlement et comment le combattre
– Information sur les violences sexuelles en milieu scolaire (à partir du CM2)
– Renforcement de la sécurité des élèves aux passages protégés des écoles (mobilisation des parents)

Actuellement il y a 400 élèves répartis en 16 classes sur 2 établissements, ce qui représente en moyenne 25 élèves par classe et parfois 27 à 28 élèves, dont 2 classes ULIS (reconnaissance handicap et déficience scolaire), à cela s’ajoute l’accueil des enfants des gens du voyage. Des auxiliaires de vie scolaire supplémentaires seraient nécessaires pour soulager les maîtresses et les maîtres.

Pour le bien des enfants, Il faudrait des classes supplémentaires selon les projections démographiques et la position du ministère de l’éducation national, ou un nouveau groupe scolaire.

4. Restaurant scolaire : Environ 320 enfants. Les tarifs font l’objet d’une délibération du Conseil Municipal. Pour les familles à faible revenu, les tarifs sont ajustés en fonction du quotient familial (caisse d’allocations familiales).
La restauration des enfants est assurée sur plusieurs services.

– Ecole du Maisse : 140 à 150 enfants.
– Ecole de Voinier : 75 à 90 enfants.
– Ecole maternelle : 90 à 110 enfants

Il faudrait revoir les appels d’offre des prestataires de service pour les repas des cantines scolaires, pour qu’ils utilisent autant que possible les produits locaux de nos agriculteurs.

5. Périscolaire :

Garderie municipale : de 16h à 16h30, au tarif de 1 euro, l’inscription se fait avant le 20 de chaque mois. Cette garderie est gérée par 6 employées municipales sur le site de l’école primaire.

Question : faut-il modifier ces horaires? et adapter les tarifs ?

AFR (Association Familiale Rurale) : de 7h à 8h30 et de 16h à 19h, enfants scolarisés des écoles élémentaires et primaires, encadrement des enfants par des animateurs sociaux culturels. Les tarifs sont appliqués selon les barèmes de la CAF (caisse d’allocations familiales).

Actuellement, il y a environ 110 enfants, à savoir que la capacité d’accueil maximale est atteinte. Il faudrait envisager une extension des locaux.

6. Collège du Bas Chablais : Proposition pour les élèves :

 Séances d’information sur la toxicologie
 Sensibilisation aux premiers secours par les pompiers et protection civile

B. ACTION SOCIALE

À la vue de la jeunesse de la population dans la ville, avec presque 65 % de moins de 44 ans et 40 % de moins de 29 ans, il est temps de moderniser et de dynamiser Douvaine et son action sociale. Document INSEE 2016 : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2011101?geo=COM-74105#consulter-sommaire

En plus des structures sociales déjà existantes à Douvaine, Douvaine @venir souhaite mettre l’accent sur la solidarité, sur les relations intergénérationnelles et interculturelles, ainsi que sur la réduction des inégalités sociales, en créant avec vous, habitants et acteurs principaux :

1. Création de logements pour jeunes actifs à revenus modestes

– Petites superficies

– Loyer accessible en fonction du salaire

– Durée d’occupation limitée dans le temps

– Caution de loyer sans dépôt personnel, mais à l’aide d’un organisme de cautionnement

– Équité et transparence dans l’attribution de ces logements, et plus largement de tous les logements sociaux disponibles à Douvaine

– Intégration de ses logements dans une résidence Senior pour permettre des échanges intergénérationnels (échange de service)

2. Maison d’initiative citoyenne : espace pour l’ensemble de la population douvainoise

– Mise à disposition d’ordinateurs

– Aide aux démarches administratives (Impôt, URSSAF, CAF)

– Vacation pour soutenir la recherche d’emploi (mise en forme de CV et accompagnement entretien d’embauche)

– Accompagnement de projet de type professionnel (création d’entreprise) ou de type associatif (conférence, table ronde, événementiel)

– Créer du lien en accueillant les associations locales (sportive, culturelle, musicale, manuelle et artistique) pour leur permettre de se rencontrer

– Accueil pour les personnes venant de l’étranger dans le but de les soutenir dans leurs démarches

3. Incitation à l’installation de personnel médico-social

– Mise en place et attribution d’une bourse d’étude aux futurs professionnels médicaux et paramédicaux en échange d’une installation sur notre commune en sortie d’étude pour 5 ans

– Aide à l’accessibilité d’un logement lors de leur installation

C. PERSONNES AGEES :

 La population française vieillit. La part des personnes âgées de 65 ans ou plus est passée de 13,9 % en 1990 à 18,8 % en 2016 en France (https://www.observatoire-des-territoires.gouv.fr).
En 2016, à Douvaine, la population de plus de 60 ans est de 989 personnes pour 5922 habitants (https://www.insee.fr/fr/statistiques/2011101?geo=COM-74105#consulter-sommaire).

 Le vieillissement de la population représente l’un des défis majeurs pour notre société dans les années à venir. Les enjeux principaux seront le problème de l’isolement ainsi que l’accessibilité aux services. L’habitat des personnes âgées joue aussi un rôle particulièrement essentiel pour mieux vieillir.

 L’architecture évolutive, celle de la conception sensible et intelligente, intégrant des outils de bon sens architectural (orientation, éclairage, ventilation, etc.…), comme des outils complémentaires technologiques, encourageant et prolongeant l’autonomie et ce dans le domaine médico-social. La qualité de vie est un élément essentiel du mieux vieillir. L’enjeu est aussi de montrer et comprendre en quoi la relation intergénérationnelle dans l’habitat des personnes âgées permet de répondre effectivement aux besoins de bien vieillir.

Les deux objectifs pour Douvaine @venir sont :

– La création d’une résidence services seniors et l’amélioration des rencontres intergénérationnelles pour faciliter le lien social

– L’amélioration de la qualité de vie de la personne âgée douvainoise et du proche aidant

 1. Création d’une résidence services seniors et amélioration des rencontres intergénérationnelles pour faciliter le lien social :

– Appartements adaptés pour personnes autonomes ou semi-autonomes en âge de la retraite

– Restaurant intégré à la résidence

– Activités au sein de la résidence comme des sorties récréatives ou culturelles encadrées par un personnel d’animation :

• Sortie cinéma à Douvaine
• Gym douce à la nouvelle piscine
• Rencontres et proposition d’un programme d’activités avec les différentes associations douvainoises
• Salon de beauté (coiffeuse, esthéticienne, pédicure …)
• Parc arboré avec des bancs, des tables de pique-nique, et des installations sur le travail de la mobilité des aînés ainsi qu’une véranda pour la période hivernale

– Soutien administratif et organisationnel du résident :

• Aide administrative (impôts, prises de rendez-vous …)
• Aide aux déplacements pour des rendez-vous, pour des courses ou pour des personnes sans voiture
• Accessibilité aux taxis le week-end
• Création d’un lien avec TADispo la semaine (voir avec l’agglo pour élargir les horaires sur le week-end)

– Favoriser les rencontres intergénérationnelles :

• intégration de logement à loyer accessible pour les jeunes entrant dans la vie active avec des petits revenus, moyennant quelques heures consacrées à nos aînés (discussions, moments de partage à la cafétéria, lectures, jeux, etc. …)
• et/ou l’intégration d’une crèche au sein de la résidence
• et/ou une résidence hôtelière

– Faciliter et simplifier l’accès aux soins du résident :

• Créer un partenariat avec les médecins traitants des résidents ainsi que la maison de santé de Douvaine
• Amener un partenariat avec les infirmières à domicile de Douvaine
• Créer un partenariat avec tous les autres professionnels paramédicaux de Douvaine (kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricienne …)

2. Amélioration de la qualité de vie de la personne âgée douvainoise et du proche aidant :

– Améliorer les échanges entre le CCAS et les différentes associations pour personnes âgées (exemple : le club de l’amitié, les paniers relais …)

– Proposer un service de garde de personnes âgées à domicile

– Proposer des opérations de prévention pour la personne âgée dans les différentes associations et à domicile (exemple : conférence sur la prévention des chutes, opération canicule …)

– Proposer des visites à domicile aux personnes âgées seules et sans famille